Mel art

08 juin 2011

UNO

 

1210-md-uno-logo

Uno propose un jeu dont le concept est simple : à partir du lundi 6 juin des cartes Uno s’affichent dans les rues et dans la presse, chaque création comporte un code qui permet de jouer en ligne sur la page Facebook :

http://www.facebook.com/UNOLAB

Si vous voulez jouer, vous trouverez sur la carte à la suite de ce message un code qui vous permettra de rejoindre la partie et pourquoi pas de tenter de remporter de nombreux cadeaux : 1000 Montres, 200 Jeux Uno Display & 40 Jeux Uno Deluxe.

Cinq cartes différentes sont diffusées sur CanalBlog, à vous de les découvrir pour augmenter vos chances. Attention, il faudra être inscrit sur Facebook pour participer !

Et, comme un anniversaire c’est avant tout s’amuser, cette année il y en aura pour tous les goûts : des gourmands aux vacanciers en passant par les fans du festival Solidays, Uno se plie en 4 pour faire jouer tout le monde !

 

BLOG5

Posté par meldc à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 septembre 2010

une nouvelle aventure

L'heure du changement aurait-elle sonné ?
Alors que Bloglines ferme ses portes, me forçant à chercher un autre lecteur de flux, je suis tombée sur Google Reader, qui a l'air efficace (et on imagine mal que Google puisse disparaître du jour au lendemain).
J'aime bien afficher sur mon blog la liste des blogs que je suis... et j'ai eu un peu de mal à le faire sur Canalblog depuis l'application de Google Reader.

Comme il y a un moment que je trouve l'apparence de mes blogs un peu triste, que j'hésitais depuis un moment à ne plus avoir qu'un seul blog, qui regroupe aussi bien mes "loisirs" - créatifs ou non - que ma vie de maman, parce qu'après tout, tout cela ne représente que les divers aspects d'une seule et même personne...

Je me suis décidée à migrer vers blogger. C'est un peu un grand saut vers l'inconnu, ça me laisse une sensation étrange de laisser ce blog, ici, en jachère, parce qu'il a connu pas mal d'aventures. Je voudrais le conserver pour que tout ce que j'ai écrit, toutes ces tranches de vie, depuis septembre 2004 pour mon blog de tricot, novembre 2005 pour mon blog de maman, ne disparaisse pas dans le cyber-espace. C'est peut-être une forme de narcissisme, je ne sais pas...

En tout cas, l'aventure continue ici : http://made-in-mel.blogspot.com/

et j'espère que vous continuerez à m'y lire...

Posté par meldc à 10:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 septembre 2010

Des cadeaux pour tous

Tricoter pour les petits, c’est plus rapide. C’est bien connu. Mais parfois, on tricote vraiment pour les touts-petits.

saartje

Ainsi, j’ai réalisé les Saartjes Booties, sans échantillon bien sûr, avec un reste de laine et… ils sont tout à fait adéquats pour les poupons de La Môme Caoutchouc. Ca a au moins fait une heureuse.

Puis, dans la série “swappons tous en choeur”, voilà ce que je viens de recevoir

baby shower (3)

Des chocolateries, de très jolis anneaux marqueurs, de quoi couvrir Bébé citrouille la nuit… et deux pelotes de Malabrigo Yarns. Elles ont une couleur flamboyante qui fait vraiment envie, et j’ai hâte de choisir le projet pour lequel je vais les utiliser.

Ce que je tricote actuellement est encore secret, donc vous le verrez plus tard

Posté par meldc à 14:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 août 2010

Enfin du tricot

Avouez que ça vous manquait ? voilà enfin un peu de tricot à vous montrer sur ce blog.

gilet ribbed (2)

Le fameux Ribbed baby jacket de Debbie Bliss. Contrairement à ce qui était annoncé sur le modèle, il ne m’a pas fallu 4 pelotes, mais une et demi pour en venir à bout, ce qui semble quand même plus logique. C’est le principal défaut des modèles de Debbie Bliss : elle a tendance à compter très très large sur le métrage.

Une taille 0-3 mois qui devrait être parfaite pour la sortie de la maternité. J’ai mis absurdement longtemps à la tricoter, mais j’ai particulièrement apprécie le peu de couture qu’elle m’a demandé.

Posté par meldc à 18:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 août 2010

bi polaire

Il y a les lectures que l'on affiche, que l'on est même fière de montrer quand on doit patienter dans une salle d'attente...
et celles qui se dégustent en cachette, presque comme une pâtisserie achetée en douce et consommée sans rien dire à personne.

Ainsi, en ce moment, je lis...

london
Une biographie de Jack London. Elle est très intéressante, car elle replace son parcours dans le contexte socio-économique de l'époque. Je me rends compte aussi en lisant ce texte que je ne connaissais rien de cet auteur. J'avais lu, comme tout le monde, Croc-Blanc et L'appel de la forêt ; j'avais apprécié les espaces sauvages de ces livres quand j'étais adolescente, et je n'étais jamais allée plus loin.
J'en saurai maintenant un peu plus sur l'auteur. L'ouvrage donne d'ailleurs de nombreux détails sur sa vie, son caractère, ses envies... Au point que l'on se demande parfois comment il est possible d'en savoir autant !
En tout cas, cette lecture me rappelle que j'aime bien découvrir la biographie des auteurs que j'ai apprécié. Avant, je considérais cela comme du détail, je n'avais pas spécialement envie que l'on m'aide à "mieux comprendre leurs textes", j'avais juste envie de les savourer sans me poser de questions. J'ai changé...

Enfin...

Je dois encore avoir une part d'enfance et d'adolescence enfouie peu profondément, parce qu'en ce moment, je lis aussi...
Tara Duncan.
tara
Les couvertures de ces ouvrages ne m'attiraient pas du tout, mais en voyant les tomes s'accumuler, je me suis dit qu'il était temps de m'intéresser un peu à cette saga. On y retrouve donc une jeune fille douée de pouvoirs magiques qui apprend à les maîtriser tout en découvrant un monde inconnu fait de gnomes, de dragons, de lutins... Toute ressemblance avec d'autres univers est bien sûr à proscrire.
Si le style reste furieusement orienté pour la jeunesse, avec des pointes d'humour parfois un peu faciles, l'ensemble se lit sans déplaisir. Les personnages sont certes un peu caricaturaux mais leur légèreté et leur folie magique est assez rafraîchissante.

En fait, en alternant ces deux lectures, j'ai un peu l'impression de faire ce que je fais parfois en tricot : une lecture facile (du jersey) pour les moments où je suis fatiguée ou quand j'ai juste envie de me distraire, et une autre qui demande un peu plus d'attention (un jacquard) quand je me sens l'esprit frais.

Posté par meldc à 14:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


13 août 2010

Ne sortez pas le soir

Il y a des livres qui marquent.

Adolescente, une amie m'avait prêté Faerie de Raymond E Feist. Ce livre avait tourné dans notre petit cercle, en suscitant pas mal de frissons. Je n'ai plus jamais pu regarder les ombres de la même manière depuis...
51xoC2H2XPL

Dernièrement, je suis retombée dessus à la bibliothèque, et je l'ai emprunté... pour voir. Je n'en suis qu'au début et déjà le frisson renaît. Il y a peut-être une part d'anticipation dans celui-ci, comme si j'attendais que la peur vienne me cueillir, mais il faut dire que cette histoire où les légendes prennent vie dans les ombres d'une forêt antique a de quoi inquiéter plus d'un amateur de fantastique.

Posté par meldc à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2010

Noel avant l’heure

On dirait bien que c’est la saison des cadeaux. Cette semaine, deux jours de suite, il y avait de jolies enveloppes qui m’attendaient dans ma boîte aux lettres.

La première contenait un colis provenant du Canada, suite à un swap de bonnet de bébé d’un forum Ravelry (pour femmes accouchant en octobre). C’est le premier swap auquel je me suis inscrite pour cette grossesse.

colis hat swap hat swap 1 hat swap 2

Il y a de somptueux caramel au sirop d’érable (mmm, parfait comme gourmandise), un premier bonnet d’une douceur à tomber qui donne envie de redevenir bébé et un deuxième pour une petite fleur…

Bref, j’étais déjà gâtée…

Mais j’ai aussi reçu de jolies sock’n rose tricotées par leur créatrice elle-même, suite à un concours que j’ai remporté (et oui, je peux avoir de la chance moi-aussi)

sock n rose

Voilà un mois d’août qui commence bien, je trouve…

Posté par meldc à 19:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 août 2010

Miam

si, si, je tricote encore, je vous assure... j'en ai retrouvé l'envie mais au bout de quelques rangs je fatigue et progresse donc très très lentement.
Il y a d'autres domaines dans lesquels on voit plus vite le résultat, par contre... la cuisine, par exemple.
J'ai fait mes premiers biscuits roulés cette semaine. J'avais peur de me lancer, persuadée que c'était un défi trop compliqué pour moi... et ils sont très bons. Evidemment, ils sont "farcis" à la confiture... maison (mon médecin m'a dit de ne plus en prendre au matin, le sucre à jeun me provoque des crises d'hypoglycémie. J'étais donc obligée de trouver un autre moyen de l'utiliser, c'est évident).
Et... miam miam, que puis-je dire de plus !

biscuit roule biscuit roule (2)

j'ai donc utilisé :
- 3 oeufs
- 90 g de farine avec une cuillère de bicarbonate
- 190 g de sucre en poudre

J'ai mélangé les oeufs rapidement avant d'ajouter le sucre, continué à mélanger jusqu'à ce que la préparation blanchisse puis ajouté la farine.
Mettre cuire 12 minutes à 190 ° sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
Pendant ce temps, préparer une autre feuille de papier sulfurisé et la saupoudrer de sucre. Une fois cuit, renverser le gâteau sur la deuxième feuille, le rouler sur lui-même et le laisser refroidir 5 minutes. Le dérouler, napper de confiture, et réenrouler le tout pour de bon.

Et ça marche ! Finalement, c'est assez simple...

Posté par meldc à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 août 2010

en attendant la pause

Allez, une petite chronique de lecture, parce que tricote tout doucement en ce moment...

Je viens de terminer Le choix des Morrison, choisi par hasard à la bibliothèque. Et j'avoue que j'ai bien aimé cette histoire simple et tendre à la fois. Dès le départ, je ne pouvais qu'être tentée : un roman qui se passe au Canada, dans une petite ville peuplée de fermiers, et qui conte l'histoire d'une famille. Rien qu'avec ces éléments, j'ai déjà les yeux qui me démangent.

morrison Oui, j'aime bien les histoires de famille, où il y a des gens qui s'aiment plus ou moins bien, plus ou moins mal, où les gens vont et viennent en sachant que leurs racines sont toujours là à les attendre et que leur passé repose dans les souvenirs de ceux qui les ont vu grandir. Si on y ajoute une communauté rurale et des beaux paysages, je ne peux qu'être séduite.

Pourtant, bizarrement, je m'attendais à moitié à être déçue. J'avais peur de trouver une histoire banale, des personnages peu attachants ou une fin qui me ferait les détester. Ce ne fut pas le cas. C'est le genre de livres dont on lit la dernière ligne puis dont on tourne la page en se demandant si c'est vraiment fini ou s'il y a encore quelques mots à découvrir (ce qui n'est pas nécessairement un compliment. Non pas qu'il termine "en queue de poisson", pourtant)

Et donc cette famille a vécu un drame : la mort des parents alors que la fratrie (deux frères et deux soeurs de 19 ans à 18 mois) doivent apprendre à se débrouiller seuls. Pourtant, on sent dès le début qu'il y a eu une autre " tragédie " qui se dessine en toile de fond alors que la narratrice dévoile ses souvenirs.

J'étais très fière de moi de découvrir quel était cet ultime rebondissement avant que l'auteur ne le dévoile (ah, comme il est agréable en tant que lecteur de se sentir plus intelligent que l'auteur.... qui a tout fait pour qu'on le croie, en tout cas).

Mais j'ai surtout aimé cette histoire de famille, ces liens entre les personnages et l'émotion (sans être larmoyante... je n'ai pas pleuré, alors que j'ai les larmes aux yeux pour un rien en ce moment. Suis trop forte) qui s'en dégage.

Comme beaucoup de livres anglo-saxons traduits, la couverture nous informe qu'il a fait partie des best-sellers aux États-Unis. Quelle chance avons-nous de ne recevoir chez nous que la crème de leur littérature (hum...). En tout cas, même si je ne le considère pas comme un "grand" roman, il reste une lecture agréable et une agréable surprise aussi.

Comme j'en ai de moins en moins ces derniers temps (ais-je trop lu et deviendrais-je plus difficile), j'ai eu envie de la faire partager. Juste avant, mon dernier coup de coeur, sinon, c'étaitLe Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, que je vous conseille vraiment par contre. patates

Posté par meldc à 12:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 juillet 2010

Fait maison

Alors, oui, les confitures maison étaient bonnes (sont, même, parce qu'avec deux grands bocaux comme ça, j'ai des réserves pour un moment ! )
Mais vous savez ce qui est encore meilleur : de la confiture maison sur du pain maison. Et pourquoi pas sur des petits pains au lait ?
J'ai testé hier une recette glanée sur internet, et comme je ne suis pas un vieux crouton, je vous transmets le lien . Ils sont... super bons ! Difficile d'ailleurs de s'arrêter d'en manger quand on a commencé.
Je n'arrête pas de penser à la cuisine en ce moment, c'est une déformation professionnelle de future mère au foyer, vous croyez ?

Posté par meldc à 08:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]